par Toutatis, la nouvelle saison du Parc Astérix arrive ! [concours]


L'an dernier nous avions pour la toute première fois emmené les enfants au Parc Astérix, et je ne vous cache pas que ça avait été un carton plein, même préféré à Disney pour tout vous dire ! On avait eu la chance d'avoir un temps fabuleux, pas trop de monde et même enceinte de 6 mois, on avait avalé pas moins de 8km et passé une super journée en famille. Cette année encore, on sera au rendez-vous, les kids nous tannent pour y retourner alors on attend impatiemment l'ouverture du parc début

cette semaine 10/52 et un dimanche de printemps


  Je ne sais pas vous, mais ici on revit ! Il semblerait que le beau temps se soit invité dans la Capitale et je peux vous dire, que ça fait un bien fou au moral ! A nous donc de traîner un peu plus à la sortie de l'école, de filer au parc avant de rentrer à la maison, de profiter du balcon et quel bonheur ces jours qui rallongent. De ces journées bourrées de vitamine D, il y a eu chez nous un bébé de 8kg à 4 mois et demi, des dents qui sortent, des problèmes de reflux interne, des

Lisboa mama !


Le weekend dernier on a pris la poudre d'escampette avec mes copines Astrid et Patricia pour 3 jours à Lisbonne. Juste nous et nos sacs weekend, sans maris, sans enfants, sans contraintes aucunes ! 3 ans qu'on se planifiait ça, et je ne vous cache pas que jamais je n'aurai cru que nous y serions arrivées ! Car entre nos 8 enfants à nous 3, nos hommes qui travaillent beaucoup, un nouveau né chez moi, le quotidien chargé, se trouver 3 jours off pour abandonner tout ce petit monde ce n'était pas

cette semaine 9/52 : et prendre la poudre d’escampette


"Mais t'es pas là, mais t'es où ?  mais t'es où ? (pas là, pas là pas là...)"* Oui je ne suis pas là en ce moment, comme je vous le disais plus le temps, plus la force ni vraiment trop l'envie. Mais ça va revenir hein car j'ai plein de trucs chouettes à vous raconter, des petites surprises aussi pour vous, de nouveaux arrivants déco à vous montrer, de la mode etc... Alors je jongle entre les siestes du mini, entre les nuits qui sont reparties de plus belles avec un biberon à 4h du mat et

cette semaine 8/52 : et la course folle


Le temps de rien, les nuits hachées, la fatigue intense, la vie qui file entre les doigts. Dur dur ce début d'année avec en plus cette grisaille qui nous fiche un sacré coup au moral. Je n'ai le temps de rien, même plus le temps de venir ici et de vous raconter les milles choses que j'ai à vous dire ! Mais priorité maternelle et fatigue intense oblige, je fais au mieux et je vous avoue qu'à 22h quand ma journée est enfin finie, dur dur de se mettre derrière l'écran. Du coup je suis moins