cette grossesse qui me file entre les doigts…


Il paraît que chaque grossesse ne se ressemble pas.
Et bien je vous le confirme. Cette nouvelle grossesse, est pour moi totalement différente de la première.

Parce qu’ils étaient les premiers, parce que je ne connaissais pas encore ce bonheur d’être une maman, parce que je les ai désiré plus que tout au monde et encore plus que n’importe quelle femme qui enfante naturellement, parce que j’en ai chialé à en crever, parce que je me voyais déjà faire le deuil de la maternité.

Ma première grossesse fut magique, idyllique. Un véritable cadeau.
Mon ventre n’était plus que le centre du monde, de mon monde, de notre monde.
Je n’avais qu’à penser à lui, à le chouchouter, lui parler, lui murmurer des mots doux et bien plus encore.
J’ai non pas aimé mais adoré être enceinte de mes deux premiers enfants.

Pour cette seconde grossesse, c’est un peu différent.
Je suis toujours si heureuse d’être enceinte, ça ça ne change pas. Je me trouve belle, épanouie, et bien dans mon corps. En revanche ce qui change beaucoup c’est que j’ai l’impression que cette nouvelle grossesse est en train de me filer entre les doigts…

Je suis prise par ce quotidien de mère au foyer qui ne me permet pas de savourer comme je le voudrai ce nouveau bébé. Prise par les grands qui ont besoin de moi, par le quotidien de la maison, par les journées et les soirées trop courtes.

Alors ce bébé, à l’entrée cette semaine dans mon 5ème mois de grossesse, se fait tout petit j’ai l’impression.
Je ne le sens pas bouger… (ce qui m’inquiète bien évidemment mais ça c’est un autre sujet) ou alors je ne distingue pas assez ses semblants de petits coups.
Et au plus profond de moi je me dis qu’il essaie peut être de ne pas me « déranger », alors que je ne demande qu’une chose, quand j’arrive à prendre du temps pour lui, c’est qu’il soit là, lui aussi pour moi.

Et donc parfois, pour ne pas dire souvent, j’oublie.
Oui j’oublie que je suis enceinte (merci le 2ème trimestre, le regain d’énergie et l’adieu des nausées).
J’oublie qu’un tout petit nous est en train de se façonner là dedans. J’oublie de le bichonner et d’y porter attention, comme son frère et sa sœur, et forcément je culpabilise…

Alors en attendant de prendre vraiment conscience que je suis enceinte (à 5 mois il serait temps non ? j’ai presque fait plus de la moitié, oh mon dieu de l’écrire je commence à réaliser que c’est bientôt la fin), j’essaie d’immortaliser chaque semaine qui passe… avant de pleurer toutes les larmes de mon corps quand bébé sera parmi nous et que je ne le porterai plus en moi (la contradiction maternelle, vous connaissez ?).

Mais, j’ai toujours les enfants et leurs petites attentions si touchantes qui me rappellent au quotidien, que si si, quelqu’un se façonne bien dans mon bidon ♡

Et vous les mamans de fratries, comment avez vous vécu vos autres grossesses ?
Vous me racontez que je me sente moins seule ?

Je vous embrasse

Rendez-vous sur Hellocoton !
Étiquettes : ,

You may also like

14 commentaires

  • Mamanoquotidien
    7 juin 2016 at 8 h 45 min

    Bonjour Estelle, tout comme toi, pour ma seconde et ma troisième, je n’ai vraiment « réalisé » que j’étais bel et bien enceinte qu’à partir du congé maternité. Avant, c’était simplement un tourbillon, la course avec le puis les aînés qui étaient encore tous petits, où tous mes repères étaient flous. Pour autant je garde d’excellents souvenirs de ces deux fois 9 mois. Belle grossesse et bonne continuation !

  • Maëva Rapp
    7 juin 2016 at 8 h 55 min

    Pour être honnête… Tout pareil! Ma seconde grossesse c’était exactement pareil. J’oubliais. Cette 3 ème (qui arrive à son terme dans un petit mois!) j’ai pas l’impression d’en avoir profité (rapport au 4 ans et à la 2 ans qui me prennent tout mon temps) mais j’en ai plus profité quand même. Peut être parce que bébé bouge beauxoup et ne me laisse pas le loisir de l’oublier x) par contre… Le temps est passé toit aussi vite que la seconde. Hier je pleurais devant un test negatif et demain, j’accouche!
    On nous dit toujours de profiter parce que ça passe trop vite blabla. Mais comment profiter plus que ça en vrai!
    Bonne grossesse!

  • debobrico
    7 juin 2016 at 9 h 14 min

    Même pour ma première grossesse j’oubliais très souvent que j’étais enceinte… Je n’ai jamais eu aucun désagréments de grossesse (je ne vais pas m’en plaindre non plus) et mon ventre s’est vu assez tard (les deux fois) du coup j’ai eu l’impression de réaliser pleinement que je portais la vie qu’au dernier trimestre!
    Mais c’est vrai que pour une deuxième grossesse le temps passe plus vite, il faut presque s’obliger à se poser et y penser! En tout cas tu es radieuse!!

  • rivieramum
    7 juin 2016 at 9 h 40 min

    Tu as l’air en pleine forme et ravissante je trouve !

  • Adel
    7 juin 2016 at 9 h 47 min

    Pour mes deux premières grossesses j’étais très prise par mon travail, et par chance je n’avais pas de mauvais symptômes, mais la deuxième est passée plus vite que la première, pour la première on prend soin et on prend le temps de regarder ce ventre s’arrondir, pour la deuxième j’étais en train de vendre mon commerce du coup je ne prêtais pas attention à ce ventre jusqu’à l’arrêt d’activité soit à 7 mois de grossesse …du coup pour cette troisième grossesse je me suis arrêté très tôt de travailler et j’ai senti ses mouvements à seulement 12SA et c’est un bébé qui bouge beaucoup, alors dès que les grands sont de retours de l’école oui,on oublie un peu ce ventre … mais je sais que c’est la dernière alors j’essaye d’en profiter et de prendre le temps de regarder ce ventre qui s’arrondit.

  • Lison
    7 juin 2016 at 13 h 06 min

    Tout comme toi, j’aurai pu écrire la même chose. J’ai attendu ma fille presque 3 ans, des mois et des mois de désespoir, elle est arrivée grâce à l’aide de la médecine. Elle a 23 mois et j’attends le second pour novembre, j’entre dans le 4e mois et je ne réalise toujours pas. Beaucoup de nausées pour ma fille, je m’écoutais beaucoup, dévorant des livres et des livres sur le sujet, préparant son nid et son trousseau avec fierté et extase. Pour celui ci, pas la moindre nausée, pas de ventre, je ne le sens pas bouger. J’ai acheté un petit pyjama, moins par plaisir que par culpabilité de faire des différences avec sa sœur, histoire que lui / elle aussi ait son pyjama de naissance. Ce matin, j’ai pris un bain pour essayer d’établir une connexion, sûrement la première fois que je me pose pour lui en 15 semaines (déjà…) mais rien de rien, pas le moindre signe. Bref pas évident de faire la part des choses, sûrement que quand la 2e écho sera passée, que je saurai le sexe et le sentirai, ça sera plus concret ? Bonne continuation et merci pour tes billets, je m’y retrouve si souvent. <3

  • anaisbreizh
    11 juin 2016 at 16 h 15 min

    Pour ma deuxième grossesse j’ai au contraire eu l’impression de plus et mieux en profiter. Même si il y avait l’aîné à s’occuper, j’ai eu une grossesse merveilleuse. En même temps mon comparatif personnel était ma première grossesse très difficile, entre de gros soucis médicaux, un boulot qui me demandait de partir très tôt, de rentrer très tard avec ses 3h de trajets quotidien voiture/métro/train et rebelote dans l’autre sens, un contexte familial peu aidant et un déménagement en plein milieu.
    En revanche, je pense que pour une troisième grossesse je serai comme toi! Il est bien différent de s’occuper d’un enfant ou de deux. A deux tout le temps est vite pris, les pauses sont bien rares. Le temps passe déjà vite!
    Mais ne culpabilise pas! Évidemment, les journées ne font que 24h, alors même quand il sera né, tu auras moins de temps rien que pour lui. Mais lui il aura la chance d’avoir 2 fois plus de personnes pour s’occuper rien que de lui! Et oui, les premiers avaient papa et maman et lui aura en plus son frère et sa sœur! Chaque moment de la vie est différent, chaque enfant est différent, mais rien n’est mieux ou moins bien. C’est juste différent, et le bonheur est là, c’est tout ce qui compte, que chacun soit heureux!

  • Estelle
    Estelle
    16 juin 2016 at 15 h 44 min

    Hello !
    Alors moi je suis femme au foyer alors certes il y aura un congé maternité mais pas sure de m’en rendre « plus » compte… J’essaie depuis qqs jours de profiter mais je trouve tjs qqc à faire au lieu de me poser, de parler à bb, d’essayer de le sentir etc….
    Merci en tout cas pour tes mots

  • Estelle
    Estelle
    16 juin 2016 at 15 h 47 min

    Oh profites bien de la fin de cette 3è grossesse !
    Meme si on est vite prise quand on en a 2 à s’occuper …
    Je te souhaite une belle rencontre avec bébé, je t’embrasse

  • Estelle
    Estelle
    16 juin 2016 at 15 h 50 min

    Ah oui ? en meme temps sans aucun symptômes « négatifs » c’est sur qu’on y pense moins.
    Et oui il faut s’obliger à se poser, je n’y arrive pas encore mais ça va venir (enfin j’espère).
    Et merci pour les compliments, je rougis 🙂

  • Estelle
    Estelle
    16 juin 2016 at 15 h 54 min

    Merci beaucoup !

  • Estelle
    Estelle
    16 juin 2016 at 15 h 57 min

    Je pense que l’on soit prise par son travail ou que l’on soit à la maison, c’est pareil pour nous toutes qui vivont une 2e, 3e grossesse finalement.
    Et ce n’est pas facile de se « poser » pour la vivre pleinement. Moi je n’arrête pas, entre ma vie de mère au foyer, le quotidien, le blog, les petits « boulots » en plus, les journées sont trop courtes et a 23h je me pose juste… enfin je m’écroule… va falloir comme toi que j’apprenne à en profiter car c’est aussi la dernière grossesse

    En tout cas je te souhaite de la finir en beauté et je t’embrasse

  • Estelle
    Estelle
    16 juin 2016 at 16 h 01 min

    Oh ! Félicitation déjà !
    Sacré parcours et sacré guerrière ! (oui les mamans PMA je les appelle des guerrières, on l’est non ?)
    Et bravo pour le 2nd !
    Et ne t’en fais pas a tout juste 21 SA je ne le sens pas, il a timidement bouger ya 2 jours et depuis rien !

    Je te souhaite une belle grossesse, tu vas me suivre et merci d’etre au rendez-vous ici, ça me touch bcp.
    Je t’embrasse

  • Estelle
    Estelle
    16 juin 2016 at 16 h 04 min

    Ah oui effectivement si ta 1ere grossesse a été « compliquée » la seconde n’a pu être que meilleure 🙂
    Après moi je ne sais pas ce que c’est que de s’occuper que d’un enfant à la fois, lol !

    Et oui va falloir dire adieu a la culpabilité, celle qui me colle à la peau…
    C’est pas gagné cette histoire…En tout cas merci pour tes mots qui font du bien

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A propos

Malice et blabla, le quotidien Parisien avec 3 enfants : twins & un mini. Mode, déco, voyages, sorties, ici tout évolue au fil de mes découvertes, de ma vie et de mes envies. Bienvenue ! 

Facebook